Category Archives: DEOR

Catégorie du site pour les institutions inscrites dans le Consortium d’implémentation et de dissemination des produits finaux du projet.

Ecole “Tudor Arghezi” de Năvodari, județ de Constanța, Roumanie

A travers l’art, le théâtre, toute personne se dévoile et réussit mieux se connaître et même se découvrir. C’est ce que s’est passé avec les élèves de notre école en travaillant à ces marionnettes, pour créer des personnages surprise . Des élèves apparemment timides, isolés, sérieux, qui ne souriaient jamais , se sont révélés comme des enfants très joviales, amusants qui ont réussi à goûter le jeu. Ils ont appris les jours de la semaine en jouant avec les marionnettes , on travaille à la description des personnes en jouant et en créant. La manière ludique est le moyen sûr et pratique d’apprendre des choses nouvelles.

« Pantins » au Lycée Théorique “Emil Racoviţă” de Vaslui

Au Lycée Théorique “Emil Racoviţă” de Vaslui apprennent des élèves âgés de 14 à 19 ans, qui désirent s’impliquer dans toutes sortes d’activités éducatives et de développement personnel. Ils sont intéressés de participer à des actions et des projets sur divers thèmes. C’est pourquoi nous avons été agréablement surpris par leur désir de faire partie du Consortium au cadre du projet européen Erasmus+ « Pantins pour l’inclusion ».  Ils ont vite vu l’occasion de mettre au travail leur imagination et créativité pour réaliser des affiches, des dessins, des mascottes. Ils ont répondu affirmativement à toutes les activités proposées au cadre du projet : ateliers d’écriture, de théâtre, création de pantins, participation à des évènements.

            Le thème du projet est généreux, dans le sens que chacun peut se retrouver dans l’une de ses sections ; par ailleurs, les professeurs de FLE ont constaté leur penchant au jeu, l’ouverture à l’improvisation et la facilitation à l’expression des actes de parole. Les séquences de trois à cinq minutes ont été travaillées avec le support des pantins. Nous avons constaté un affranchissement de la timidité et du repli sur soi. Le travail en équipe a été promu grâce aux activités proposées, la valorisation de soi a été assurée par les expositions des productions des élèves et par les bonnes pratiques.

            Nous avons, par exemple, exploité l’acte de parole « faire une invitation, accepter, refuser » et « exprimer son opinion » avec des élèves de niveau A2. Quoiqu’ils aient trouvé cette expérience au début un peu difficile, car ils devaient jouer devant un public, ils ont réussi à se libérer du trac. Ils ont été contents, ils ont voulu répéter l’expérience et ils ont été capables de réaliser des exercices en interaction, autrement assez difficiles. Ce genre d’activité incite les élèves à s’exprimer oralement, à s’impliquer, à travailler en équipe, en un mot, à s’épanouir.

FIRST PUPPETRY MAKING WORKSHOP FOR THE VISUAL IDENTITY OF THE “PANTINS POUR L’INCLUSION” PROJECT- “MIHAI DAVID” SCHOOL, NEGREŞTI

Students learn the ancient art of puppet-making and performance as they create their own puppets to perform original or traditional stories.

Easy to operate, the students can play with the puppets, bringing them to life and attributing personalities, characteristics, attitudes and more.
The world that the children create with puppets is entirely their own, a world without boundaries that they can freely explore. When used in the classroom, these puppets can help boost creativity and stimulate students’ imagination, it encourages them to be actively involved in the learning process and share their thoughts and observations.

“I can hardly wait to use these puppets in a play!” Ana, 6th grade

“It was a wonderful week; I loved it and feel very grateful that I was able to take part in it. I had a lot of fun!” Bianca, 7th grade

The members of the first workshop: 9 students from form 6th A, B and C and 7 students from form 7th A form.

Coordinating teachers:
Rotilã Petru, Sardariu Alina, Frãţiman Lãcrãmioara, Terinte Corina, Rotilã Viorica, Faifãr Dãnuţa, Calciu Mona.

PREMIERS TRAVAUX À L’ÉCOLE “MIHAI DAVID” NEGREȘTI-VASLUI POUR LA CRÉATION D’UNE IDENTITÉ VISUELLE AU SEIN DU PROJET

par Petru ROTILĂ, Coordinateur du projet professeur coordinateur du projet à l’Ecole „Mihai David” de Negrești, Vaslui, Roumanie

Les pantins peuvent réunir tous les gamins; luttons ensemble pour l’inclusion !

L’utilisation des pantins dans l’enseignement-apprentissage des langues, voilà une bonne idée novatrice qui a toute de suite pris racine dans notre établissement scolaire ! Qu’ils soient grands ou petits, diligents ou peu appliqués, tous les écoliers se sentent à l’aise lorsque la connaissance parvient à l’improviste, d’une manière ludique et accessible.

Tout écolier est content et heureux lorsqu’il est valorisé, surtout par la «complicité» à la création de son propre matériel éducatif et par sa participation à l’entament du scénario didactique. Le monde que les enfants créent des marionnettes est tout à fait le leur, un monde sans frontières qu’ils peuvent explorer librement.

Lorsqu’elles sont utilisés dans la salle de classe, ces marionnettes peuvent aider à stimuler la créativité, l’imagination des élèves, les encourager à participer activement à l’apprentissage et à partager leurs réflexions ou leurs observations. Quant à leur utilisation afin de créer un spectacle sur scène, avec des contes de fées et des histoires d’enfance, les marionnettes attirent comme un aimant le public de tous âges et de tous les horizons sociaux. Le petit spectateur ressent intimement son implication dans le déroulement du spectacle et franchit par son imagination tous les obstacles culturels ou linguistiques. C’est pour cette raison que les anciens moyens de transmission du message culturel vers le grand public doivent s’imbriquer dans les nouvelles technologies pour un but essentiel du monde didactique actuel : l’acquisition de savoir-faire et de savoir-vivre d’une manière simple, accessible, attractive et créative.

L’équipe de l’école « Mihai Viteazul » de Craiova vous dit « Bonjour ! »

par Cristina Durău

Nous avons reçu avec beaucoup d’enthousiasme l’invitation de faire partie du consortium DEOR du projet Erasmus+ KA229 « Pantins pour l’inclusion ». Des élèves entre 6 et 14 ans, des professeurs, des maîtres d’école et même des parents, on est tous contents non seulement de créer, mais aussi d’animer des marionnettes pour nous amuser, pour apprendre à nous exprimer, pour devenir plus créatifs, plus tolérants et plus ouverts les uns vers les autres.

Nous avons commencé par la création spontanée de pantins fabriqués à la main, le pas suivant étant de leur donner vie et de construire des histoires autour d’eux et ensuite avec eux. Ces histoires seront créées en français, en anglais ou en roumain, selon les compétences linguistiques de chaque élève participant.

Comme le projet vise l’inclusion et la diminution du taux d’abandon scolaire, tout élève qui a voulu s’impliquer dans nos activités a été accepté. Ainsi, il y a parmi les inscrits des élèves qui ne parlent ni français, ni anglais, mais qui veulent créer et s’exprimer à l’aide des pantins, participer aux ateliers et dresser des spectacles de marionnettes qui promeuvent la coopération, la tolérance et l’inclusion. On a l’espoir que, grâce aux activités réalisées au sein du projet, il y ait aussi une amélioration des compétences linguistiques de tous les élèves participants, surtout en ce qui concerne le français et l’anglais.

Grâce aux activités déjà déroulées ensemble, on a remarqué non seulement une émulation générale dans l’établissement, mais aussi une meilleure cohésion de groupe et de nouvelles amitiés qui se sont liées. On s’inspire et on apprend les uns des autres, ce qui est magnifique !

On verra ce que cela va donner au fur et à mesure, mais, entre-temps voilà notre équipe et nos premières créations !

Pantins pour l’inclusion à Negreşti-Oaş – Şcoala Gimnazială Nr. 3, Negreşti-Oaş – « Visages souriants ! »

Bienvenue dans notre école! Nous vous proposons une alimentation saine pour tous les enfants, de sorte que nos marionnettistes attrapent la vie de fruits délicieux qui leur apportera la santé et de beaux sourires. Nous voudrions proposer le slogan : “VISAGES SOURIANTS !” Les enfants ont fabriqué les poupées et les dessins que vous voyez sur les photos. Nous vous souhaitons le meilleur du monde!