Tag Archives: reunion

« Pantins pour l’inclusion » au Lycée Théorique « Emil Racoviță » de Vaslui : un nouveau jardin extraordinaire

Mardi, le 10 mars 2020 : un jour assez morose au début, placé sous le signe des peurs contemporaines. Mais le soleil allait ressortir des nuages lors d’une activité tout à fait particulière, soigneusement préparée par les professeures de français et d’espagnol de la chaire de langues romanes du Lycée Théorique « Emil Racoviță » de Vaslui .

            Cette année scolaire (2019-2020), on a introduit le thème de l’apprentissage ludique des langues, de l’apprentissage créatif basé sur des ateliers de production textuelles et sur le théâtre des pantins, grâce au projet Erasmus+ « Pantins pour l’inclusion », dans toutes les activités pédagogiques semestrielles communes qu’on doit organiser lors des réunions pédagogiques avec les professeurs de langues modernes du département de Vaslui. C’est pour ce faire que, pour le deuxième semestre de l’année scolaire, le rôle d’hôte a été rempli par nos collègues, les professeures Oana Ponea, Gina Budaca, Monica Sprîncenatu et Gabriela Tofan.

            La première impression sur place, avant le début de l’activité : excellente – c’était clairement du sérieux, du travail dur, du talent et de l’investissement personnel. Ensuite : exposition des pantins, bien des couleurs, explosion de créativité, supports et matériels divers (cuillers en bois, brosses, poupées cousues à la main, décors et paravent peints extraordinairement beau). Tout s’est parfaitement enchaîné ensuite pour rendre au public ce qu’il y avait à transmettre : l’émotion pure, la joie de jouer du théâtre « autrement », la musique excellemment chantée… C’est pourquoi nous est-il venu à l’esprit « le jardin extraordinaire » prévertien, on a en fait assisté au fleurissement d’un nouveau jardin extraordinaire, peuplé de beaux élèves, de jolis pantins et d’un esprit heureux d’une enfance férue du théâtre et de l’étude des langues.

Par la suite, nous vous offrons quelques témoignages pris « au chaud » des professeures et des élèves impliqués, en français, en roumain et en espagnol :

Le film documentaire de cette superbe rencontre théâtrale

Oana Ponea, professeure de français au Lycée Théorique « Emil Racoviță » Vaslui :

               « Agréablement surprise par le désir des élèves de s’impliquer dans un projet intitulé “Pantins pour l’inclusion”, je me suis dit que la réunion pédagogique des professeurs de langues romanes de ma ville pourrait être une bonne occasion de confectionner des marionnettes, de les faire parler, chanter, danser bref, de leur donner vie.

            Mais, comment le faire, quand, par qui, en quoi ? Voilà autant de questions sans réponse pour moi, qui n’ai jamais été ni quelqu’un de très pratique, ni chanteuse, danseuse, ni metteur en scène. Ce qu’on ne saurait dire de nos étudiants, eux, les ados de nos jours, qui osent s’impliquer dans de nouvelles provocations. Et j’ai pu constater qu’ils ont de belles idées mais, ce qu’il y a de plus important, c’est qu’ils souhaitent se faire remarquer et apprécier par les autres. En fait, c’est à eux qu’appartient l’idée de spectacle, de distraction, d’amusement. La France a un incroyable talent est devenu l’opportunité de se mieux connaître soi-même et aussi de s’inventer, de faire travailler son imagination. C’est le cas du choix de la chanson Ego, qui suggère l’idée de masque, de quelque chose de caché, d’alter ego. Fabriquer des pantins est synonyme de coopération, d’inclusion, mais aussi de divertissement. Et pourtant, derrière le spectacle, j’estime qu’on peut trouver le côté pédagogique de l’activité : elle est facile à exploiter quand on enseigne la phrase interrogative, l’impératif, les actes de parole, le futur simple.

SUITE DE L’ARTICLE / CONTINUARE