Tag Archives: Vaslui

Slogans du projet ILLUSTRÉS: Maria Safir

Maria Safir est élève en 7ème classe au Lycée Théorique « Mihail Kogălniceanu » de Vaslui. Elle a choisi d’illustrer le slogan «l’homme est une marionnette dont les cordes sont liées aux étoiles» par une animation originale, en « stop motion » et par une graphique qui lui appartient – découvrez alors son beau film qui fait dorénavant partie des plus beaux produits de notre projet Erasmus+ !

Frosinone : Les élèves au boulot!

En utilisant les activités d’apprentissage proposées pendant la première rencontre en Roumanie dans le projet Erasmus+ “Pantins pour l’Inclusion”, les petits élèves du Collège IC Frosinone 3, ont réalisé de beaux pantins. Par ce travail ils ont mis en jeu leurs compétences manuelles et la langue française. Peu à peu, les multiples dimensions de cette coopération se sont révélées ; rendre les élèves sujets de leurs activités, de leurs choix esthétiques ou techniques et des apprentissages qui y sont lies, a été une expérience formidable. De cette façon ils sont entrés dans la culture d’une langue nouvelle en s’amusant et enfin en réalisant des œuvres agréables.  Cet effort a permis d’engager les élèves dans une activité langagière, travail du corps et production d’un texte à jouer.

21-12-2019 – La Fête de Noël du Club de la Langue Russe de Vaslui

Serbarea de Crăciun a Clubului de limba rusă de la Vaslui – premieră Youtube. Vizionare plăcută!
La Fête de Noël du Club de la Langue Russe de Vaslui du 21 Décembre 2019 – Première Youtube. Réjouissez-vous-en!
The Christmas Party of the Russian Language Club of Vaslui on December 21, 2019 – YouTube premiere. Look forward to enjoy it!
Рождественская вечеринка клуба русского языка города Васлуй 21 декабря 2019 года-премьера YouTube. С нетерпением жду, чтобы посмотреть его!

28-11-2019 – 1ère Journée Internationale des Professeurs de Français dans le département de Vaslui (Roumanie)

   Le 28 Novembre 2019, voilà la première fois où, à la recommandation de l’Organisation Internationale de la Francophonie et de l’institution présidentielle française, on célèbre un peu partout dans le monde, la Journée Internationale des Professeurs de Français. Fête professionnelle et linguistique en même temps, organisée pour souligner l’importance de la langue française dans le monde et le rôle unique que les professeurs de français ont dans l’avènement de cette extraordinaire langue d’une immense culture.

   A l’initiative de l’Inspection Scolaire de Vaslui et avec le support du Musée Départemental « Ștefan cel Mare » de Vaslui, placée sous les auspices du Projet Erasmus+ KA229 « Pantins pour l’inclusion », la première Journée Internationale des Professeurs de Français fêtée à Vaslui, le 28 Novembre 2019 à partir de 17 :00, a été une fête du théâtre en langue française, en même temps. La troupe théâtrale du Lycée Théorique « Mihail Kogălniceanu » de Vaslui nommée « Notre Théâtre * Our Theater * Teatrul Nostru » a présenté trois de ses productions : « Palace Hôtel Thanatos » (d’après A. Maurois, mise en scène de Mihaela Claudia Liteanu), « La Princesse Ensorcelée » et « L’Ecole des Magiciens », pièces déjà lauréates du Grand Prix, du 1er et du 2ème prix du Festival de Théâtre Bilingue Francophone « Eugen Ionescu » de Buzău (1-3 Novembre 2019).

   La première pièce présentée a été „Palace Hôtel Thanatos”, adaptation de Mihaela Claudia Liteanu d’après un conte d’André Maurois. Humour noir de qualité, critique de la société de consommation qui ne sait plus apprécier le vrai bonheur qu’en partant des gains boursiers, la pièce a été brillamment interprétée par les élèves de lycée Tudor Visu, Miriam Gurguță, Ștefania Gache, Andrei Munteanu, Octav Florescu, Matei Munteanu, Bianca Costin, membres de l’équipe du projet Erasmus+ KA229 « Pantins pour l’inclusion ».

   « La Princesse ensorcelée », le deuxième spectacle, c’est une pièce avec pantins de Alexandru Mîță avec les élèves de la 7ème du Lycée Théorique „Mihail Kogălniceanu” Miruna Ilinca Crețu, Maricela Raluca Georgiana Enache, Alex Cogălniceanu, Teofan Corogeanu Bianca Ciuchilan. Le toisième spectacle avec poupées, « L’Ecole des magiciens » mis en scène par Alexandru Mîță, a eu en vedettes Alex Cogălniceanu, Cerasela Madalina Nechita, Bianca Ciuchilan, Daria Zaharia, Miruna Ilinca Crețu, Costel Cristian, Maricela Raluca Georgiana Enache, Ioan Eduard Rusu, Teofan Corogeanu, Bianca Rotariu – toujours des élèves de la 7ème du Lycée Théorique « M. Kogălniceanu » de Vaslui, membres de l’équipe du projet Erasmus+ KA229 « Pantins pour l’inclusion ». C’étaient deux comédies dans le style de la comédie-bouffe et de la farce, avec bien des enseignements moralisateurs subtilement insérés.

   Le public formé des professeurs de français du département de Vaslui et des membres de l’équipe du projet Erasmus+ KA229 « Pantins pour l’inclusion » du Lycée Théorique « M. Kogălniceanu » de Vaslui et de l’Ecole no. 1 de Pungești, a vivement apprécié le jeu des jeunes acteurs et l’initiative de célébrer de cette jolie manière la première Fête Internationale des Professeurs de Français.

   Nous remercions la directrice du Musée Départemental « Ștefan cel Mare » de Vaslui, Mme Ramona Mocanu, toujours professeure de français, pour nous avoir offert le cadre de déroulement de cette fête professionnelle unique. Le Musée Départemental « Ștefan cel Mare » de Vaslui est membre du Consortium DEOR du projet Erasmus+ KA229 « Pantins pour l’inclusion ».    Restez en contact avec le projet Erasmus+ KA229 « Pantins pour l’inclusion » sur son site web https://pantins.ro.

Le Lycée Théorique “Emil Racoviţă” Vaslui – les pantins à la Journée Universelle de l’Enfant

A l’occasion de la Journée Universelle de l’Enfant, les élèves du Lycée Théorique “Emil Racoviţă” Vaslui ont organisé une activité au « Complexe de Services Communautaires » no.1 de Vaslui. Ils y font du volontariat et, du coup, ils ont estimé cette journée une bonne occasion d’organiser une activité pour les enfants du Centre. Ils ont commencé par une courte présentation des droits de l’enfant, on a continué avec un concours de mots-croisés ayant le même thème et, vers la fin, nos élèves ont joué  un jeu de rôle à l’aide de pantins fabriqués par  eux-mêmes. Les répliques leur appartiennent en totalité. Le thème du jeu a été l’importance de l’amitié pendant l’adolescence, qui a pu être plus facilement exprimée grâce aux pantins ; ils les ont aidés à mieux comprendre cette valeur et à la faire transmette aux enfants du Complexe. De plus, les marionnettes ont représenté une modalité de développer l’imaginaire, de réaliser l’importance du respect des droits essentiels de l’individu, dans le but d’un bon fonctionnement de la société.

(Oana Ponea, professeure-coordinatrice)

« Pantins » au Lycée Théorique “Emil Racoviţă” de Vaslui

Au Lycée Théorique “Emil Racoviţă” de Vaslui apprennent des élèves âgés de 14 à 19 ans, qui désirent s’impliquer dans toutes sortes d’activités éducatives et de développement personnel. Ils sont intéressés de participer à des actions et des projets sur divers thèmes. C’est pourquoi nous avons été agréablement surpris par leur désir de faire partie du Consortium au cadre du projet européen Erasmus+ « Pantins pour l’inclusion ».  Ils ont vite vu l’occasion de mettre au travail leur imagination et créativité pour réaliser des affiches, des dessins, des mascottes. Ils ont répondu affirmativement à toutes les activités proposées au cadre du projet : ateliers d’écriture, de théâtre, création de pantins, participation à des évènements.

            Le thème du projet est généreux, dans le sens que chacun peut se retrouver dans l’une de ses sections ; par ailleurs, les professeurs de FLE ont constaté leur penchant au jeu, l’ouverture à l’improvisation et la facilitation à l’expression des actes de parole. Les séquences de trois à cinq minutes ont été travaillées avec le support des pantins. Nous avons constaté un affranchissement de la timidité et du repli sur soi. Le travail en équipe a été promu grâce aux activités proposées, la valorisation de soi a été assurée par les expositions des productions des élèves et par les bonnes pratiques.

            Nous avons, par exemple, exploité l’acte de parole « faire une invitation, accepter, refuser » et « exprimer son opinion » avec des élèves de niveau A2. Quoiqu’ils aient trouvé cette expérience au début un peu difficile, car ils devaient jouer devant un public, ils ont réussi à se libérer du trac. Ils ont été contents, ils ont voulu répéter l’expérience et ils ont été capables de réaliser des exercices en interaction, autrement assez difficiles. Ce genre d’activité incite les élèves à s’exprimer oralement, à s’impliquer, à travailler en équipe, en un mot, à s’épanouir.

FIRST PUPPETRY MAKING WORKSHOP FOR THE VISUAL IDENTITY OF THE “PANTINS POUR L’INCLUSION” PROJECT- “MIHAI DAVID” SCHOOL, NEGREŞTI

Students learn the ancient art of puppet-making and performance as they create their own puppets to perform original or traditional stories.

Easy to operate, the students can play with the puppets, bringing them to life and attributing personalities, characteristics, attitudes and more.
The world that the children create with puppets is entirely their own, a world without boundaries that they can freely explore. When used in the classroom, these puppets can help boost creativity and stimulate students’ imagination, it encourages them to be actively involved in the learning process and share their thoughts and observations.

“I can hardly wait to use these puppets in a play!” Ana, 6th grade

“It was a wonderful week; I loved it and feel very grateful that I was able to take part in it. I had a lot of fun!” Bianca, 7th grade

The members of the first workshop: 9 students from form 6th A, B and C and 7 students from form 7th A form.

Coordinating teachers:
Rotilã Petru, Sardariu Alina, Frãţiman Lãcrãmioara, Terinte Corina, Rotilã Viorica, Faifãr Dãnuţa, Calciu Mona.

PREMIERS TRAVAUX À L’ÉCOLE “MIHAI DAVID” NEGREȘTI-VASLUI POUR LA CRÉATION D’UNE IDENTITÉ VISUELLE AU SEIN DU PROJET

par Petru ROTILĂ, Coordinateur du projet professeur coordinateur du projet à l’Ecole „Mihai David” de Negrești, Vaslui, Roumanie

Les pantins peuvent réunir tous les gamins; luttons ensemble pour l’inclusion !

L’utilisation des pantins dans l’enseignement-apprentissage des langues, voilà une bonne idée novatrice qui a toute de suite pris racine dans notre établissement scolaire ! Qu’ils soient grands ou petits, diligents ou peu appliqués, tous les écoliers se sentent à l’aise lorsque la connaissance parvient à l’improviste, d’une manière ludique et accessible.

Tout écolier est content et heureux lorsqu’il est valorisé, surtout par la «complicité» à la création de son propre matériel éducatif et par sa participation à l’entament du scénario didactique. Le monde que les enfants créent des marionnettes est tout à fait le leur, un monde sans frontières qu’ils peuvent explorer librement.

Lorsqu’elles sont utilisés dans la salle de classe, ces marionnettes peuvent aider à stimuler la créativité, l’imagination des élèves, les encourager à participer activement à l’apprentissage et à partager leurs réflexions ou leurs observations. Quant à leur utilisation afin de créer un spectacle sur scène, avec des contes de fées et des histoires d’enfance, les marionnettes attirent comme un aimant le public de tous âges et de tous les horizons sociaux. Le petit spectateur ressent intimement son implication dans le déroulement du spectacle et franchit par son imagination tous les obstacles culturels ou linguistiques. C’est pour cette raison que les anciens moyens de transmission du message culturel vers le grand public doivent s’imbriquer dans les nouvelles technologies pour un but essentiel du monde didactique actuel : l’acquisition de savoir-faire et de savoir-vivre d’une manière simple, accessible, attractive et créative.